Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juin 2015 4 25 /06 /juin /2015 09:31
Charte de concertation : Une tromperie de plus et rien d'autre

Cette charte annoncée, à l'automne, a fait l'objet d'ateliers à l'automne 2014.

Elle était prévue être discutée en majorité municipale avant que le projet soit soumis au vote du conseil municipal début 2015.

Sa présentation – et non pas le vote - fut le dernier point de l'ordre du jour du conseil municipal du 22 juin à 23 h 15.

Mme le maire avait déjà quitté la salle à ce moment-là, montrant ainsi tout l'intérêt qu'elle lui porte.

Pas de communication du texte à l'opposition, pas de discussion en commission.

Pas de vote non plus en conseil municipal contrairement ce qui avait été annoncé lors du démarrage des ateliers qui lui étaient consacrés (cf : image ci-jointe reprise depuis le site de la mairie).

Pourtant cette charte a été annoncée "validée".

C'est une conception très personnelle de la concertation.

Les termes de cette charte sont souvent très généraux, mais comportent des clauses de fait inapplicables. Par exemple le droit de pétition impose de réunir la signature de 20 % des électeurs inscrits (soit 2859) pour que le sujet soit abordé en conseil municipal.

Cette soi-disant charte d'une soi-disant concertation est un document qui n'a aucun statut officiel.

En l'état actuel, elle n'a plus de valeur que les engagements verbaux pris par Mme Tardy, publiquement en 2009, de respecter le vote des électeurs à propos de la piscine des Ayguinards et qu'elle a reniés sous un prétexte fallacieux en 2013.

Avec ce texte qui crée de l'illusion, la situation ne fait qu'empirer.

Et l'opacité se développe un peu plus dans la gestion de la commune.

Partager cet article
Repost0

commentaires