Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 08:18

Au dernier conseil municipal, nous avons voté contre la modification des règles d'attribution de la subvention communale aux classes de découverte. Pourquoi?

Les classes de découverte (verte, blanches, mer, etc...) se déroulent sur plusieurs jours et combinent les enseignements scolaires et la découverte d'un lieu ou d'un territoire. Ce moment, en dehors des murs de l'école, est en général extrêmement apprécié des enfants!

 

Auparavant, la subvention communale dépendait du quotient familial des enfants. En fait, les services péri-scolaires établissaient une facture aux familles en fonction de leur quotient familial et se chargeaient de la collecte des participations des familles.

 

Dorénavant, la subvention communale sera forfaitaire et donc indépendante des quotients familiaux des enfants et la collecte des contributions familiales sera à la charge de l'instituteur.

 

L'instituteur qui décide d'organiser une classe de découverte le fait dans l'intérêt de toute la classe et ne doit pas en plus avoir le rôle de percepteur des participations financières des familles (cette charge était adaptée aux services périscolaires municipaux). Tout doit être fait pour que les problèmes financiers n'entravent pas la réalisation de tels projets. La prise en compte du quotient familial est un bon moyen de le faire.

 

L'équipe de Mme Tardy cherche à diminuer l'utilisation des quotients familiaux. Dans ce cas, ils étaient garants d'une redistribution de l'impôt avec un souci de justice sociale dans l'éducation. Mais comme nous a répondu Mme Bonnevay, adjointe à l'éducation, "chacun doit vivre en fonction de ses moyens" !


Philippe Cardin
Partager cet article
Repost0

commentaires

Dimitri Mauz 04/10/2008 09:58

La conséquence de cette décision sera vraisemblablement que les profs n'organiseront plus de voyage,pour ne pas laisser sur le carreau les enfants des familles ne pouvant débloquer la somme nécessaire. C'est d'autant plus dommage que ces voyages, au-delà de l'ouverture sur le monde qu'ils apportent, sont parfois la seule occasion pour les enfants de faire un apprentissage de la vie en société durant plusieurs jours d'affilée hors du contexte familial. L'éducation d'un enfant, c'est aussi lui apprendre à grandir et à gagner de l'autonomie affective par rapport à ses proches.
Y-a-t-il eu ce calcul de la mairie : plus de QF = plus de voyage = plus de subvention communale à verser = économie ????

jocelyne Brunet 03/10/2008 21:20

les directeurs ou instituteurs sont-ils au courant de cette décision ?
souvenir:"le choix d'une réussite éducative pour notre jeunesse"c'était il n'y a pas longtemps pendant la campagne municipale de la part de notre maire actuel. De la parole à la décision il y a bien un grand écart de la part de notre maire UMP!