Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 12:28

Les Ateliers Citoyens présentaient le «Livre Vert»
lundi 22 juin, point d'étape de leurs travaux sur la piscine des Ayguinards.

 

 

Philippe Cardin animait la réunion
de présentation du «Livre Vert»











Les points principaux à retenir :

  • La piscine des Ayguinards est un équipement d'utilité sociale pour toute la ville de Meylan.
    C'est une source de bien être pour les utilisateurs et pour les riverains dans le quartier le plus dense de Meylan.
  • Son utilisation représente une charge de 1,62 à 4,05 €/an/habitant selon les conditions météo estivales et les durées d'ouverture.
  • C'est un élément du patrimoine social ancré dans la mémoire des Meylanais.
    Les modifications nécessaires pour permettre l'accessibilité à tous sont faisables à des coûts hors de proportion avec les chiffres annoncés par la municipalité.
  • Contrairement à ce qu'a affirmé Mme Tardy lors d'une interview, Meylan n'est pas la seule commune de 18 000 habitants disposant de 2 piscines. Dinan dispose de 2 piscines pour 12 000 habitants

Certains matériels anciens doivent faire l'objet d'un investissement pour renouvellement.


. Une assistance nombreuse et attentive


Pour télécharger le Livre Vert : http://philippe.cardin.perso.neuf.fr/LivreVert.pdf


Si la concertation prévue par la municipalité se déroule sincèrement, des solutions sont possibles pour maintenir la piscine des Ayguinards dans sa fonction d'équipement socia
l


 


Un consultant choisi pour convaincre que
la fermeture de la piscine des Ayguinards est nécessaire.

C'est bien l'impression qui résulte de ses déclarations auprès des élus d'opposition et de la presse.


Missionné pour dresser un bilan concerté des équipements - de manière à noyer le sujet de la piscine des Ayguinards dans un champ plus vaste, il déclare sans précautions que «Meylan est sur-équipée en équipements sportifs. Si la piscine est gardée, il faut la reconstruire complètement.»

Une appréciation strictement technique, très vite lancée, sans aucune considération sur l'importance sociale de l'équipement.

Après «vos questions sont une insulte aux Meylanais» jeté avec mépris par le maire à Philippe Cardin au conseil municipal de novembre 2008,
après les mensonges sur le vrai faux rapport de la DDAS,
voilà que le maire fait appel à un consultant pour se prévaloir d'un avis externe derrière une parodie de concertation.


Quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage.
Ici le chien s'appelle "piscine des Ayguinards".


Trop d'éléments nous font douter de la sincérité de cette concertation.

Partager cet article
Repost0

commentaires