Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 22:12

Madame le maire refuse le débat démocratique !

 photos2012110011

Ce soir, lundi 19 novembre, salle comble au conseil municipal. 

Vous avez répondu présents et vous avez pesé lourd malgré une mobilisation UMP inhabituelle (dont certains non Meylanais parmi lesquels le chef du service d’ordre de l’UMP Savin !)


Le Conseil municipal a tourné court … Au second transparent de la présentation du Débat d’Orientations Budgétaires, quelqu’un clame dans la salle « Hors sujet ». Madame le maire réagit immédiatement et demande un vote pour un conseil municipal à huis clos sans justification et de manière disproportionnée à cet éclat de voix.

 

Elle obtient le huis clos et demande au public de quitter la salle. Elle suspend alors la séance et sort de la salle avec l’ensemble des élus majoritaires. Elle reviendra quelques minutes plus tard pour annoncer que le conseil municipal se tiendra dans une petite salle en mairie et elle prie les élus de la suivre.


Les portes d’accès à cette salle sont alors bloquées par le chef de la police municipale et par le Directeur Général des Services, transformé en auxiliaire de police.

Une partie du public se masse devant la porte pour tenter de rejoindre la salle avec les élus d’opposition. Impossible d’entrer et malgré des tentatives réitérées dans la bonne humeur, les élus d’opposition ont été empêchés de siéger.


Avant 20h, les élus majoritaires sortent … on ignore si le conseil s’est tenu. S’il s’est tenu, nous demanderons son annulation.photos2012110024

 

Le public dans la salle était venu pour entendre les explications de Madame Tardy sur la piscine … Elle n’en a donné aucune et s’est enfermée dans un mutisme en se réfugiant derrière un huis clos abusif. Le public est resté dans la salle du conseil jusqu’à 20h30 espérant jusqu’au bout une explication du maire. En vain !

 

Aujourd’hui, la démocratie municipale est menacée à Meylan par notre propre maire !

Nous sommes choqués par ce que nous venons de vivre.


Vous seuls, par votre présence physique au conseil municipal êtes un rempart à cette dérive.

Lors du prochain conseil municipal, le lundi 17 décembre à 17h30, nous redemanderons à Madame le maire de revenir sur sa décision, conformément aux engagements pris à l’issue du vote sur la piscine.

 

Philippe Cardin et Dimitri Mauzphotos2012110042.JPG

Partager cet article
Repost0

commentaires